Imbrication

juin 2004

Le projet correspond à la restructuration, transformation et extension d’une maison constituée de trois volumes sur une parcelle extrêmement étroite. Si l’on pouvait reprocher le côté disparate de l’ensemble, il se dégageait aussi de cet assemblage juxtaposé un certain charme que nous avons souhaité conserver. Particulièrement, nous avons tenu à renforcer l’imbrication entre la première et la deuxième partie en marquant leur identité architecturale. Malgré les contingences de la parcelle, nous avons tenu à que toutes les pièces bénéficient d’un double éclairage et de nombreuses vues sur l’extérieur. Ce but a été partiellement obtenu grâce à la création d’un patio terrasse à l’étage. Actuellement uniquement la partie arrière a été réalisée, le chantier ayant nécessité un « phasage » pour permettre aux propriétaires de continuer à habiter.