Transition

nov 2021

Comment préserver et jouer avec l’identité d’une longère (sa typologie à plan rectangulaire, l’esprit de sa toiture en tuiles à deux pentes, mais aussi la masse de ses murs)  tout en ajoutant  un nouveau volume ? Telle était la demande pour ce projet. La réponse est l’ajout d’un espace en façade qui tout en étant rattaché spatialement à la maison s’en détache grâce à la présence d’une verrière Elle délimite une zone tampon, un entre-deux avec le nouvel espace abrité par un lourd pans de toiture. Celui-ci  rappelle les pans de la longère, tout en semblant flotter grâce à la forte transparence des  façades vitrées.   L’espace nouvellement créé est ainsi un lieu en apesanteur ouvert sur le jardin et la terrasse. Les habitants peuvent au gré de leurs envies et de la journée soit rechercher le cocon de la longère, soit la communion avec la nature.